Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Ajouter
à ma sélection

Guillaume Delaunay


Sentinelle de la biodiversité

Guillaume Delaunay, Responsable du service « Biodiversité et Paysages » au Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine veille à ce que développement économique et aménagement urbain s’accordent avec respect des espèces et préservation des milieux naturels.

24 juillet, 14h, Montsoreau sur le chemin du Coteau. La vue panoramique et dominante sur le château et la Loire y est magnifique. « Nous sommes au cœur du PNR, présente Guillaume Delaunay, 39 ans. À gauche, sous le pont de fer, l’îlot de Montsoreau, un des sites les plus importants pour les oiseaux de Loire notamment les Sternes pierregarins et naines qui y nichent fréquemment. Et à droite, un peu plus en amont, la confluence Loire – Vienne ».

Ce PNR de 180 000 ha, Guillaume en connait tous les trésors. Depuis 2002, ce spécialiste de la botanique et de la phytosociologie en étudie les moindres parcelles. Non pas à coup de campagnes sur le terrain - qui constituent, à son grand regret, une infime partie de son quotidien - mais à travers un important travail de gestion et de coordination de projets dont le but est « d’améliorer la connaissance sur la biodiversité du parc, de préserver et gérer les milieux naturels et d’en faire connaître toutes les richesses ». Le tout avec l’aide de cinq chargés de mission et techniciens en biodiversité qu’il encadre.


A l’affût de tout ce qui pourrait menacer le PNR Loire-Anjou-Touraine

Guillaume dresse les contours du parc grâce à une carte murale en résumant ses missions. Pas le temps de souffler : comme une sentinelle, il doit être à l’affût de tout ce qui pourrait menacer et impacter les paysages de ce vaste territoire. Les espèces invasives par exemple : « comme la Pyrale du buis dont les premières observations remontent à avril-mai autour du château de Saumur, et la Chalarose du frêne observée à Turquant et à La Daguenière. Ce champignon tue tous les frênes en les désséchant ».

Guillaume Delaunay est aussi très à l’écoute des élus à qui, sur leur demande, il propose des actions de préservation à travers des aménagements d’espaces ruraux : « Beaucoup de communes sont propriétaires de peupleraies et souhaiteraient remettre en place une activité agricole en rouvrant le paysage avec des mares, des prairies…». De quoi attirer une nouvelle biodiversité autour de nouveaux milieux naturels.

Travailler à la préservation. C’est aussi ce que demande Guillaume, également responsable de la mise en œuvre du programme Natura 2000 sur certains sites, aux agriculteurs en les sensibilisant à des actions de sauvegarde : « On leur demande d’entretenir par exemple des arbres tétards, explique t-il en dessinant le schéma d’une coupe type. Cette pratique locale et ancestrale permet aux arbres de bien vieillir et d’attirer une faune particulière comme le Lucane cerf-volant ou la Rosalie des Alpes ». Mais ce n’est pas tout. Ils peuvent aussi être mis à contribution dans le cadre de suivis scientifiques de certains oiseaux avec la LPO comme sur le site Champagne de Méron où les steppes et les cultures de céréales abritent l’un des oiseaux emblématique du parc : l’Outarde canepetière, oiseau migrateur d’Afrique extrêmement menacé qui vient ici pour se reproduire. 


Autant d’atouts utiles à la connaissance pour permettre une meilleure observation et une meilleure vigilance. « Élus, agriculteurs, botanistes amateurs, particuliers… Nous croyons beaucoup aux sciences participatives. Cela permet la collecte, la centralisation et le partage de données sur les espèces. Précieux pour voir comment évolue le territoire avec la mondialisation et le changement climatique », conclut Guillaume en reprenant son sac en toile fourré d’une mini loupe, d’un carnet de terrain et de quelques ouvrages d’identification. 

Estelle Boutheloup
Les hébergements à proximité
Vous êtes plutôt hôtel, chambre d'hôtes, camping, gîte, roulotte...? Découvrez toutes nos idées d’hébergements pour votre séjour en Val de Loire.