Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Le Street Art s’invite en Val de Loire

Le Street art, ou l’art urbain s’est développé pour donner la possibilité aux artistes de s’exprimer librement dans la rue. Depuis quelques années on voit exploser le nombre de fresques murales au cœur des villes qui redonnent vie à des structures vieillissantes ou qui égaye la vie citadine. On a voulu partager avec vous notre sélection de lieux pour voir les plus belles œuvres murales du Val de Loire.  

Saint-Nazaire  

C’est le festival Les Escales de Saint-Nazaire qui, depuis 2015 a initié la ville à cet art en demandant à quelques artistes de venir peindre leurs œuvres format XXL. Depuis, les associations, collectifs et personnes anonymes viennent enrichir la collection de la ville renversante.  
  • La fresque « Unravel » du graffeur australien Matt Adnate, qui est à découvrir Boulevard Pereire. 
  • Les fresques du Petit Maroc, une référence dans la ville qui se trouve près du festival des Escales.  
  • Boulevard des Apprentis : vous trouverez une signalisation routière un peu particulière, revisitée aux couleurs rouges et blanches en hommage au portique des Chantiers de l’Atlantique voisin. Un marquage au sol original qui vaut le coup d’œil ! 
  • Vous aurez également l’occasion de découvrir la fresque des Toqué Frères : deux frères habitués à disséminer des messages positifs dans leurs créations, ce sont rendus à Saint-Nazaire, 73 avenue de Lesseps, pour réaliser une œuvre murale à l’effigie du Queen Mary II. 
  • Rue Henri Gautier, c’est Ellen Rutt qui a laissé son empreinte artistique. Invitée par Les Escales, cette jeune artiste américaine originaire de Detroit, a réalisé sa fresque sur l’immeuble « Panama ». Son œuvre gigantesque de 108m² intitulée « Serendipity » s’inspire des codes géométriques et joue avec des couleurs vives et joyeuses. 

Angers  

À Angers, le collectif Échappées d’Art s’est emparé de la ville depuis 2016 pour créer un parcours artistique urbain accessible à tous. Découvrez des créations contemporaines au détour des rues angevines. 
  • La nouveauté 2019 est signée Nuria Mora avec l’œuvre “Abstract Thing”. Une des rares femmes à émerger dans le street art. Elle propose une véritable aventure visuelle à l’angle de la rue de la Croix et de la rue Parcheminerie. 
  • La plus surprenante se trouve sur la placette Saint-Aubin, avec l’œuvre d’Okuda, une des premières œuvres de la ville. Il a su réinterpréter de façon tout à fait originale la tenture de l'Apocalypse. 
  • Place du Pilori, une nouvelle fresque a également été réalisée en s’inspirant de la tenture de l’apocalypse. Mais c’est tout aussi différemment que cette dernière a été traitée, entre imaginaire et réalité. L’artiste italien Hitness s’est inspiré du naturaliste nantais Jean-Jacques Audubon pour peindre cette œuvre.   
  • C’est sur une école élémentaire rue des Cordeliers que l’on trouve la prochaine fresque angevine réalisée par l’artiste français Jean Moderne qui nous propose la fresque « Les Écouteurs ».  
  • La fresque pop du street artist Italien Tellas intitulée “Sunset” mêle motifs végétaux et minéraux dans cette composition murale. Vous retrouverez cette peinture rue de l’Espine. 

Nantes 

Classée ville d’art et d’histoire, vous trouverez à Nantes de l’originalité et du surprenant à tous les coins de rue. Enseignes de magasins revisitées, sculptures hors normes et bien évidemment art urbain. Découvrez cinq lieux pour une balade autour du street-art. 
  • Dans le centre-ville, la très grande fresque vive et colorée du Katorza, est une œuvre graphique avec des illustrations inspirées par le cinéma de science-fiction. Elle a été réalisée par deux artistes : Dino Voodoo et L’outsider, et vous la trouverez 3 rue de Corneille à Nantes.  
  • Sur l'île de Nantes, près du hangar à bananes, une fresque a été réalisée en 2015 par le graffeur Ador, qui a travaillé avec une dizaine de lycéens pour imaginer la fresque intitulée aujourd’hui « La Fresqu’île de Nantes » qui évoque le passé et le futur de la Ville.  
  • Si vous vous dirigez vers les Machines de l’Île et la salle de spectacle du Trempolino, vous tomberez alors sur cette magnifique peinture du chat masqué réalisée par Kazy Usclef.  
  • Au croisement du quai Hoche et de rue de la Grande-Biesse, une grande fresque jaune attire le regard. Avec ses 10m de haut, elle redynamise le quartier Biesse et lui insuffle une nouvelle identité. 
  • Rue d’Ancin, découvrez une œuvre récente réalisée dans le cadre d'un projet pédagogique. Elle retrace le passé des maisons de dentelles et des marins en goguettes. 

Le Petit Plus 

Pour retrouver de nombreuses fresques urbaines quand vous vous baladez en ville, vous pouvez télécharger l’application Street Art Cities qui vous permettra d’en savoir plus sur l’œuvre et son artiste. Elle référence notamment les villes de Nantes et Angers pour le moment.