Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Les étoilés Michelin de Touraine

Pour un événement à célébrer ou juste pour le plaisir, l’idée d’une escapade gastronomique est assez séduisante à cette époque de l’année. Le temps d’un week-end en Touraine, 4 tables étoilées par le célèbre guide rouge raviront vos papilles.

Le domaine des Hautes Roches, à Rochecorbon

C’est sans doute l’une des adresses les plus emblématiques de Touraine. Situé sur les terres de l’AOC vouvray, surplombant la Loire aux portes de Tours, doté d’un bâti élégant et partiellement troglodytique, l’hôtel-restaurant le domaine des Hautes Roches réunit en un seul lieu l’ADN du territoire. Côté cuisine, on se laisse agréablement embarquer un peu plus à l’ouest, précisément vers la Bretagne, d’où Didier Edon est originaire. Les produits de la mer sont à l’honneur, bien accompagnés cela dit par les produits du terroir, à commencer par de jolies bouteilles des vignobles environnants.  
 
 

Le château de Pray, à Amboise

Le chef de cuisine Arnaud Philippon et sa brigade vous invite à déguster une cuisine subtile aux parfums d’ici et d’ailleurs, dans un lieu atypique : une salle en partie troglodyte spacieuse et lumineuse. Dans l’assiette, un homard bleu en émietté accompagné de concombres marinés et coulis à l’oursin démarreront parfaitement les réjouissances, parmi lesquelles on retrouvera un pigeonneau du pays de Racan rôti sur l’os ou encore un soufflé chaud au cassis de Touraine. Bonne nouvelle : le château de Pray dispose également de 19 jolies chambres. Idéal pour un week-end gastronomique, tout près du château royal d’Amboise et du Clos Lucé.
 

L’Auberge du Bon Laboureur, à Chenonceaux

Tout près du château de Chenonceau et sa célèbre galerie enjambant le Cher, Antoine Jeudi, le chef de l’Auberge du bon Laboureur, joue la partition d’une cuisine savoureuse, précise et simple : jamais plus de 3 saveurs ne sont mélangées. Celles-ci sont promises à de beaux mariages, une attention toute particulière étant apportée à la carte des vins. Cet ancien relais de poste abrite aussi un hôtel plein de charme et d’authenticité.
 

La Promenade, au Petit-Pressigny

Pour les habitués, aller jusqu'à la Promenade (aux confins du Poitou et de la Touraine), c'est comme aller à une fête. L’impatience monte au fil de la route. On est pressé de retrouver une ambiance conviviale, et de découvrir ce que le chef a concocté. Sur la carte, bouillon de carottes aux fèves, sarriette et lard, « Paris-brest » en éclair et autres réjouissances mettent d’ores et déjà les papilles en éveil ! En 2020, Jacky et Fabrice Dallais devraient fêter les 40 ans de la première étoile obtenue par ce bel établissement familial, transmis de génération en génération. Gageons que cela durera encore longtemps !
 
A lire aussi : mettre les petits plats dans les grands en Touraine