Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Les îles sauvages de la Loire

La Loire cache de petites îles secrètes et désertes, où s’isoler le temps d’un pique-nique ou d’une promenade. Véritables concentrés de nature, elles abritent une biodiversité unique et caractéristique du Val de Loire. Parfois éphémères, elles se révèlent au fil des saisons. Partez à la découverte de ces endroits insulaires où, bien souvent, seules la faune et la flore ont élu domicile.
 

Pique-niquer sur les îles de Loire


Chaque été, une navette fluviale peut vous emmener à l’île Courgain, entre Saint-Gemmes-sur-Loire et les Ponts-de-Cé. Sauvage et paisible, voilà l’endroit rêvé pour se détendre autour d’un bon pique-nique.

A quelques pas d’Angers, l’île Saint-Aubin apporte une belle touche verdoyante en pleine zone urbaine. Accessible en bac depuis le « Port de l’île », il fait bon prendre un verre à la guinguette, se promener au gré du sentier d’interprétation et ainsi découvrir vertes prairies et vaches en pâture. Pour saisir toute la richesse de sa biodiversité, rendez-vous à la Maison de l’île. Notez que l’île fait partie de la Zone de protection des Basses vallées angevines.
 

Découvrir les forêt alluviales des îles ligériennes


Découvrez de magnifiques forêts alluviales ligériennes, ces forêts qui évoluent sur les dépôts du courant du fleuve. Retrouvez-les notamment entre Loire et Cheuille  sur les îles de Bonny : l’île d’Ousson à Chatillon-sur-Loire et l’île Bon à Beaulieu. 

L’île de la Folie, à deux pas du Château de Chaumont-sur-Loire, abrite elle aussi une magnifique forêt de ce type. Seul ou accompagné d’un guide, baladez-vous le long d’un sentier balisé (0,8 et 2 km). Découvrez ici plus de trente espèces de lianes et d’arbres (frênes, aulnes, saules…) de ce genre de milieu humide, inondé l’hiver par les crues de la Loire. Vous y apercevrez de nombreux oiseaux occupés à fureter sur les grèves de sable, tels sternes, hérons et bergeronnettes . 

Sur quelque 30 hectares, l’île de Bondésir offre elle aussi des paysages semblables, à deux pas seulement du centre ville de Montlouis-sur-Loire.