Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Les sentiers d’interprétation du Val de Loire


Pour décrypter toute l’histoire du Val de Loire, parcourez l’un de ses sentiers d’interprétation thématiques, d’étapes en étapes. A travers des panneaux explicatifs, des devinettes et des photographies, ils vous donneront toutes les clefs pour comprendre l’environnement naturel, les vignobles et l’histoire du Val de Loire. Rendez-vous notamment au Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, qui compte dix sentiers de ce type et découvrez une autre facette du Val de Loire ! 
 

Des sentiers d’interprétation pour comprendre le Val de Loire


Les châteaux, vignobles et artisanats d’art du Val de Loire ne sont pas le fruit du hasard mais bien celui du travail des hommes. Pour cela, ils ont dû dompter la nature : les forêts, mais aussi la Loire, fleuve capricieux. Découvrez, chemin faisant, toute l’histoire des terres ligériennes, à travers l’un des 10 parcours balisés du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, de 2 km à 7 km. 
 

Des sentiers touristiques pour découvrir artisanat et vins de Loire


A Benais, le sentier « La double vie du coteau » (5 km) vous emmènera par exemple à la découverte des coteaux et des troglodytes. Ces fameuses galeries souterraines dont on extrayait le tuffeau pour bâtir de prestigieux bâtiments sont à présent devenues caves à vin ou champignonnières. A découvrir également au gré du sentier  « Turquant, un coeur tendre de pierre » (4 km), à Turquant, village de tuffeau.

Au Puy-Notre-Dame, « Le vignoble du Puy-Notre-Dame » (3,7 km), découvrez le vignoble saumurois et tout le savoir-faire des vignerons, depuis la culture des cépages jusqu’à la dégustation ! 

A Villaines-les-Rochers « Il était une fois l’osier » (4,3 km) vous guidera au pays de l’osier et de la vannerie, que vous étudierez sous tous ses angles, de la récolte au tressage. Dans la même veine, le long du sentier « Authion, mémoire vive de la  vallée » (7 km) à Brain-sur-l’Authion/Andard/Corné, la culture du chanvre se dévoilera à vous.
 

Des sentiers pour appréhender les forêts du Val de Loire


Les hommes du Val de Loire ont toujours entretenu une relation étroite avec la Loire et les forêts, qu’ils ont domestiquées au fil du temps. Le bois des arbres servait notamment à se chauffer ou à décorer les riches intérieurs des châteaux. La Loire, vivante et rebelle, a elle maintes fois été le théâtre de constructions de levées, d’extractions de sable  ou de plantations de haies. Si les enjeux sont aujourd’hui tout autres, le Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine rend hommage à ce passé qui unit l’homme à la nature, au gré de plusieurs sentiers d’interprétation :

« La forêt, un enjeu de taille » à Louerre ;
« De l'arbre au bois » à Saint-Benoît-la-Forêt ;
« La forêt raconte l'homme »  à Brain-sur-Allonnes ;
« L'arbre, des racines à la cime » à Gizeux ;
« Le sentier de la grande île » à Saint-Rémy-la-Varenne.

En dehors du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine, il existe de nombreux autres sentiers d’interprétation pour comprendre les paysages ligériens, à l’image des stations d’observation de Savennières. Et au parc de découverte “Cap Loire” (Montjean-sur-Loire), vous attend un ancien chaland prêt à vous conter l’histoire des bateaux de Loire.