Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Un diamant jailli des eaux

On rapporte que c’est lors d’une de ses Ambassades à Venise qu’émerveillé par les somptueux palais jonchant le Grand Canal, Jean II de Chambes eut l’idée folle de faire construire un château dans le lit de la Loire. L’expérience est inédite et ne sera jamais reproduite par la suite.

Le Mont Soreau, rocher en tuffeau blanc posé dans la Loire, est l’emplacement idéal pour servir d’assise à la construction moderne que planifie le conseiller privé de Charles VII. Humaniste et fasciné par le progrès, Jean II de Chambes, ami de Jacques Cœur, est un fin observateur de son temps. Il fait construire le premier château de style Renaissance en France, un château aux dimensions royales, un rêve impossible de pierre et d’eau, symbole de l’aboutissement de son ascension politique fulgurante. Ici, la règle qui maintient une distance entre les châteaux et le fleuve, comme à Chaumont-sur-Loire, Amboise ou Saumur, n’est pas respectée, tant le château fait corps avec le paysage au gré des crues et des humeurs sauvages de la Loire.
Le port du château de Montsoreau devient un port de commerce important à la Renaissance, avec une grande activité en lien avec le péage de Loire qui se prévalait à l’aplomb du château et qui représentait une source de profits importante pour les seigneurs de Montsoreau.
Même si en 1820 la construction d’une route sépare le château de la Loire, en 2017 le port a été rouvert à la navigation sous l’impulsion de Philippe Méaille, actuel propriétaire du château. Des navettes fluviales au départ de Saumur ont été mises en place et déposent les touristes directement au pied du château.