Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Incontournable : le château d’Anne de Bretagne

Duchesse bretonne, deux fois reine de France, Anne de Bretagne est le personnage le plus emblématique du château de Nantes. Son destin est étroitement lié à celui du château mais, plus encore, il symbolise le rapprochement entre la France et la Bretagne.

Héritière du duché à onze ans, Anne de Bretagne se voit contrainte d’épouser le roi de France Charles VIII à l’âge de 14 ans afin d’apaiser les tensions entre la France et la Bretagne. Son époux meurt de façon soudaine et la voilà obligée de s’unir à l’héritier du trône, le roi Louis XII. Cette Bretonne de sang et de cœur tiendra son rôle de reine de France avec beaucoup de dignité, c’était une femme que l’on disait intelligente, cultivée, et esthète.

Elle poursuivra d’ailleurs les travaux d’embellissement du château initiés par son père, le duc François II. Elle fit surmonter la Tour de la Couronne d’Or par des loggias qui montrent à quel point Anne avait du goût et de la suite dans les idées.

Décédée à l’âge 37 ans, après avoir vu mourir sept de ses neuf enfants, Anne de Bretagne reste un symbole fort dans l’union pacifiée entre la Bretagne et la France. Une salle du musée lui est entièrement consacrée. On découvre sa vie grâce à un film d’animation mais également une copie du reliquaire en or de son cœur. Il était courant à cette époque que les rois et les reines de France préservent leurs cœurs et leurs entrailles dans une sépulture différente de celle du corps. Ainsi, si celui-ci est inhumé en l’abbatiale de Saint-Denis, nécropole royale, son cœur a rejoint la sépulture de ses parents à Nantes, selon ses dernières volontés.
Les hébergements à proximité
Vous êtes plutôt hôtel, chambre d'hôtes, camping, gîte, roulotte...? Découvrez toutes nos idées d’hébergements pour votre séjour en Val de Loire.