Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Telle une couronne posée sur les hauteurs, la forteresse royale de Chinon règne paisiblement sur la cité. Une sérénité gagnée au fil des combats et des victoires qu’elle remporta depuis l’Antiquité. Son architecture militaire témoigne de la pugnacité des valeureux chevaliers qui se sont battus à Chinon, toutes leurs épopées nous sont aujourd’hui contées par une scénographie innovante qui met en spectacle les tours et les logis grâce aux progrès de la technologie.
À la croisée de l’Anjou, du Poitou et de la Touraine, la forteresse royale de Chinon campe une place stratégique, briguée depuis l’Antiquité. Depuis son éperon rocheux, elle domine tout le territoire mais également des siècles d’histoire que nous délivrent aujourd’hui ses tours, ses logis royaux et ses remparts.

Si le site sur lequel se dresse la forteresse est occupé depuis l’Antiquité, il ne commencera à prendre allure qu’à partir du Xe siècle sous la coupe des comtes de Blois et d’Anjou. L’emplacement fut de tout temps stratégique : depuis ces hauteurs, les occupants pouvaient dominer l’ensemble du territoire. De grandes transformations eurent lieu au XIIe siècle où apparaissent le fort Saint-Georges, le château du Milieu et le fort du Coudray. Henri II Plantagenêt choisira Chinon comme capitale continentale de son empire.

Les modifications défensives vont apparaître au XIIIe siècle durant la guerre qui opposait les Plantagenêt et les Capétiens. Une guerre  qui fut gagnée par le roi Philippe Auguste qui reprit la forteresse après neuf mois de siège. C’est ainsi que la Touraine deviendra une terre royale et le restera durant des siècles. On fit bâtir de nouvelles murailles autour du fort Saint-Georges puis on ajouta des tours de défense, notamment celle du fort du Coudray. Au XIVe siècle, la forteresse était un point fort dans le royaume, c’est d’ailleurs dans son enceinte que furent enfermés et interrogés les dignitaires templiers, avant d’être jugés et brûlés à Paris.

Au XVe siècle, la France est occupée par les Anglais ce qui pousse le dauphin, Charles VII, à quitter Paris et à venir se réfugier à Chinon qui deviendra sa résidence principale. C’est sous sa gouverne que les logis prirent leurs configurations définitives et furent témoins d’une scène capitale dans l’histoire de France. Jeanne d’Arc vint rencontrer le roi dans ses appartements pour le convaincre de sa bonne foi et lui demander de lui donner les armes pour délivrer le siège d’Orléans. A partir du XVIIe siècle, la forteresse est abandonnée au profit de châteaux plus modernes et ses vieilles pierres somnoleront jusqu’en 1840, date à laquelle le site fut classé Monument historique.

Depuis le début des années 2000, la forteresse royale de Chinon a fait l’objet d’un grand projet de restructuration et d’importantes fouilles archéologiques. On rénova les remparts et les logis royaux pour mettre en scène un nouveau parcours de visite. Après plus de mille ans d’histoire, la forteresse est parfaitement ancrée en son temps grâce aux nouvelles technologies dont elle s’est équipée. Vidéos, bandes sonores, bornes multimédias et IPad : de nombreux dispositifs interactifs agrémentent les visites qui se sont adaptées à tous les publics. Elle a même relevé un défi inédit : proposer un Escape Game au cœur de son enceinte historique. 
Incontournable

Une forteresse du IIIe Millénaire

Depuis l’an mil jusqu’à nos jours, la forteresse a lancé un défi au temps ! Elle fait preuve aujourd’hui d’une incroyable jeunesse tant par ses restaurations que par ses agréments technologiques qui offrent des visites interactives des plus passionnantes.
Lire la suite
Trésor caché

Les graffitis des Templiers

L’Ordre des Templiers est entouré de mystères que nous révèle en partie la Tour du Coudray.
Lire la suite
Insolite

Jeanne d’Arc à Chinon

Si cette rencontre n’avait pas eu lieu, l’histoire de France aurait été bien différente.
Lire la suite
Quoi de neuf au château ?
Informations pratiques

FORTERESSE ROYALE DE CHINON

Forteresse royale de Chinon
Avenue François Mitterrand
37500, CHINON
France
Fermé en ce moment
+ Tous les horaires
+ Tous les tarifs
à partir de 8.5€ / personne
Vignobles et DécouvertesDémarche d'excellence grands sitesLa Loire à véloQualité TourismeAccueil Vélo
Qu'y a-t-il à voir autour ?
Comment venir ?
La forteresse est à 20 min à pied et 5 min de bus (ligne B) de la gare de Chinon que l’on rejoint en 2 heures 30 depuis Paris-Montparnasse. Chinon se trouve à 2 heures 30 de voiture de Paris par l’A10 puis l’A85, vous êtes également à 40 min de Tours. 

Votre itinéraire

A découvrir autour de la Forteresse royale de Chinon
40 minutes + Y aller
1 heure 39 min + Y aller
22 minutes + Y aller
59 minutes + Y aller