Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Trésor caché : Les graffitis des Templiers

L’Ordre des Templiers est entouré de mystères que nous révèle en partie la Tour du Coudray. Arrêtés et enfermés à Chinon, les dignitaires de l’Ordre ont laissé des traces indélébiles de leur passage au moyen de graffitis gravés dans la pierre.

La Tour du Coudray fut témoin d’un épisode remarquable dans l’histoire des Templiers : ici furent emprisonnés quatre dignitaires de l’Ordre, dont le grand maître Jacques de Molay. 

Philippe le Bel était alors en conflit avec la papauté dont dépendait l'Ordre du Temple, il fit donc arrêter et torturer les Templiers afin qu’ils avouent les crimes qu’on leur attribuait. Plusieurs mois après avoir ordonné l’arrestation des hérétiques, le roi Philippe le Bel concédera à les renvoyer devant le pape à Poitiers mais il se ravisera au cours de leur transfert et les enfermera à Chinon. Le pape décidera alors d’envoyer trois cardinaux pour interroger les dignitaires qui passeront aux aveux. Un parchemin confessant leurs fautes et demandant leur repentance fut rédigé à la forteresse, il est aujourd’hui conservé dans les archives du Vatican. 

Les dignitaires du Temple laisseront pour trace de leur passage des graffitis dans les geôles de la tour. Ces gravures reproduisent des thèmes religieux récurrents chez les Templiers : Calvaire du Christ, deux croix érigées sur des monticules de cailloux, des lances, un personnage auréolé et un ange. Ce témoignage a grande valeur au regard de ce qui suivit : quelques années après, ces Templiers furent menés au bûcher. 
Les hébergements à proximité
Vous êtes plutôt hôtel, chambre d'hôtes, camping, gîte, roulotte...? Découvrez toutes nos idées d’hébergements pour votre séjour en Val de Loire.