Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Trois jours pour découvrir les Châteaux de la Loire

Trois jours, voilà qui est idéal pour profiter du Val de Loire et de ses châteaux ! Point de départ de votre itinéraire : la ville d’Amboise. Située à 2h10 de Paris par la route (226 km), vous pouvez aisément la rejoindre au moyen d’une voiture de location. 
Si vous préférez voyager en train, deux solutions s’offrent à vous. La première, rejoindre Amboise directement, en 1h45 en train depuis la gare de Paris-Austerlitz.  La seconde : rejoindre Saint-Pierre des Corps (près de Tours) en TGV, en 1h15 depuis la gare de Paris Montparnasse ou en 1h40 depuis l’aéroport Paris-CDG. Après quoi il vous faudra louer une voiture ou vous offrir les services d’un taxi touristique.

Jour 1 

Matin : Château royal d’Amboise et balade
Résidence royale durant la Renaissance, le majestueux Château royal d’Amboise  domine la Loire, que ses jardins surplombent. Son Logis royal abrite de belles pièces à ne pas manquer, à l’image de la magnifique salle du Conseil, la chambre à coucher d’Henri II ou encore le salon Louis Philippe. Visitez enfin la chapelle Saint-Hubert, où repose Léonard de Vinci. Ses vitraux, somptueux, retracent la vie de Saint-Louis.

Si l’envie d’une douceur vous vient après la visite, une bonne adresse place du château : la pâtisserie Bigot

Partez ensuite flâner dans les ruelles du centre piétonnier ou le long des quais de Loire.

Midi : déjeuner au restaurant du Château du Clos Lucé

Le midi, régalez-vous à l’Auberge Renaissance Le Prieuré, située dans le parc du Château du Clos Lucé et dirigée par Sieur Sausin, expert en cuisine historique.

Après-midi : Château du Clos Lucé - Parc Leonardo da Vinci et Château de Langeais
Invité par François Ier, Léonard de Vinci s’installe au Château du Clos Lucé en 1516 apportant la Joconde et deux de ses œuvres majeures. Il vit là ses dernières années, travaillant à de nombreux projets pour le Roi, et s’éteint dans sa chambre en 1519. 
La visite de la demeure, des salles des maquettes et du parc permettent de découvrir la vie et les multiples talents du génie de la Renaissance. 

Après la visite, reprenez la route. Avant de visiter le Château de Langeais, vous pouvez opter pour une promenade au fil de la Loire. Dans ce cas, arrêtez-vous à Rochecorbon, à 25 minutes d’Amboise (21 km) et embarquez à bord du bateau « Le Saint-Martin de Tours » pour une mini-croisière commentée. 

Situé à 55 minutes en voiture d’Amboise (54 km) ou à 30 minutes de Rochecorbon (40 km), visitez le Château de Langeais, lui-même composé de deux châteaux. Celui de Louis XI et la tour de Foulques Nerra, plus ancien donjon de France. 

Dîner et nuit à Langeais ou Saint-Patrice
Pour dîner et séjourner, deux adresses à Langeais : le restaurant Au coin des halles et les chambres d’hôtes L’Ange est rêveur. Sinon, rendez-vous à Saint-Patrice à 15 minutes de Langeais (10km), à l’hôtel-restaurant Le Château de Rochecotte 
 
Jour 2

Matin : Château de Villandry
A 20 minutes de Langeais (12 km) ou à 30 minutes de Saint-Patrice (28 km), rendez-vous au Château de Villandry. On y vient tout particulièrement pour ses superbes jardins à la française, tout en harmonie avec le domaine (montez au belvédère pour un bel aperçu). 

Midi : déjeuner à Villandry
Vous pouvez déjeunez sur place, au restaurant du château La Doulce Terrasse. Sinon, l’Étape gourmande est une autre adresse où déguster des produits du terroir.

Après-midi : Château d’Azay-le-Rideau
Rendez-vous au Château d’Azay-le-Rideau, à 20 minutes de route de Villandry (11 km). Au milieu de l’Indre, sur son île, il se reflète dans la rivière, révélant ainsi ses façades de la première Renaissance. Ne manquez pas une promenade dans son parc et dans son nouveau jardin des Secrets, qui abrite un conservatoire de légumes anciens, une collection de fleurs ainsi qu’un jardin qui attire tout spécialement les papillons. 

À 5 minutes en voiture de là se trouve le Château de l’Aulée, où découvrir les vins de l’appellation Touraine. 

Fin de journée : Fontevraud via Candes-Saint-Martin 
Reprenez la route en direction de Fontevraud, à 40 minutes d’Azay-le-Rideau (45 km).  

Sur le chemin, arrêtez-vous à Candes-Saint-Martin. Situé à la confluence de la Loire et de la Vienne, il s’agit là d’un charmant village classé « Plus beau village de France ». Sa collégiale Saint-Martin est remarquable.

Nuit et dîner à Fontevraud ou à Montsoreau
Le soir, trois tables pour vous ravir, toutes dans un cadre hors du commun. À Fontevraud, Le Restaurant, niché au coeur de l’Abbaye Royale de Fontevraud, vous promet un dîner raffiné et inventif. À Montsoreau, vous avez sinon le choix entre un dîner sur une péniche au restaurant l’Aigue Marine ou dans un troglodyte au Saut aux Loups.

Pour la nuit, deux adresses charme et prestige. D’un côté, Fontevraud L’Hôtel. De l’autre, La Marine, à Montsoreau, à 7 minutes de Fontevraud (4 km). Notez que Montsoreau fait aussi partie des « plus beaux villages de France ». 

Jour 3 

Matin : Abbaye Royale de Fontevraud
Si vous avez passé la nuit à Montsoreau, rejoignez Fontevraud, à 7 minutes en voiture (4 km). Vous y attend l’imposante Abbaye de Fontevraud, plus grande cité monastique d’Europe. Reprenez ensuite la route pour Brissac (51minutes, 57 km).

Midi : déjeuner en chemin dans un troglodyte 
Votre déjeuner sera pour le moins insolite puisqu’il se tiendra dans un restaurant troglodytique : celui des Caves de la Genevraie, à Louresse-Rochemenier, à 45 minutes de Fontevraud (41 km). 

Après-midi : Château de Brissac 
Découvrez le plus haut château de France : le Château de Brissac, à l’architecture Classique. Son imposant parc romantique mérite grandement une balade. À la fin de la visite, vous aurez sans doute la chance de déguster le Rosé d’Anjou, issu du vignoble du château.

Fin de journée : retour à Paris
Pour regagner Paris en voiture, comptez 2h45 depuis Brissac (310 km). Si vous êtes venu en TGV, rejoignez la gare d’Angers, à 20 minutes en voiture (20 km). Comptez ensuite 2h de trajet en TGV.