Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

ECLUSE DE LA MARTINIERE

LE PELLERIN - 44
À la fin du XIXe siècle, le port de Nantes risque de péricliter, car les bancs de sable de la Loire empêchent les bateaux de remonter si haut dans l’estuaire. Qu’à cela ne tienne ! Un canal sera construit entre Le Carnet et La Martinière pour offrir une doublure au fleuve sur quelque 15 kilomètres. Pendant dix ans, le chantier mobilise un millier d’hommes, dans des conditions de travail épouvantables. Quand, en septembre 1892, un premier navire emprunte cette nouvelle voie, on se félicite. Quel bel ouvrage, et que d’efforts récompensés ! Mais l’histoire est taquine… En juin 1913, c’est le dernier navire qu’on voit passer : les techniques de dragage modernes permettent de désensabler la Loire, et les bateaux sont de toute façon devenus si grands qu’ils ne peuvent plus franchir les écluses du canal. Devenu réserve d’eau douce, l’ouvrage contribue désormais à la régulation hydraulique du Pays de Retz. Ses rives invitent à la pêche, au farniente et à la promenade.
Thèmes du site
  • Ecluse
Styles architectural
  • XIXe siècle
Informations
  • Accès au site gratuit
  • Point d'intéret visible sans visite

ECLUSE DE LA MARTINIERE

ÉCLUSE DE LA MARTINIÈRE
La Martinière
44640, LE PELLERIN
France
Itinéraire