Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

LA BAULE, UN ART DE VIVRE

LA BAULE-ESCOUBLAC - 44
La Baule, station de Charme L'histoire de la Baule La première activité balnéaire naît au Croisic, puis gagne ensuite les autres communes (Le Pouliguen, Pornichet), notamment grâce au développement du chemin de fer, arrivé à Saint-Nazaire en 1857. C’est un peu plus tard, que la liaison Saint-Nazaire - Le Croisic sera mise en place, et desservira "La Bôle", un lieu-dit quasiment désert, au milieu de dunes plantées de pins maritimes. En 1880, il restait un vaste espace boisé sans construction entre le quartier Benoît et le lotissement Hennecart. Cet espace de 4 hectares fut acheté en 1895 (à la Société des Dunes) par Mme Jules Pavie . Cette acquisition lui permit de fonder un institut marin pour enfants malades atteints de tuberculose. L’Institut Verneuil fut inauguré en 1896, il ne fonctionnera que quelques années.Grâce aux concours de riches entrepreneurs et commerçants, une station balnéaire est créée de toute pièce, en même temps qu’elle s’orthographie "La Baule". En 1902, le fils de Mme Pavie, Joseph, devient vice président de la Société des Instituts Marins. Cet ancien maire de La Baule (1919-1925) sera le grand promoteur du lotissement Pavie. Il va modifier le quartier en affirmant un grand modernisme. Il fit établir un réseau d’avenues et multiplia les nouveautés techniques avec : - l'installation d’un service postal et télégraphique dans un style oriental - une usine électrique et un service d’eau - un Tramway à pétrole : La navette qui reliait toute la baie du Pouliguen à Pornichet Grâce à Joseph Pavie, l’institut Verneuil est transformé en palace intégrant un casino, et les villas ne tardent pas à proliférer. La station prend ainsi un caractère mondain, caractère qui sera renforcé dans les années 20 sous l’impulsion de M. André. La Baule, on y revient toujours. On est venu dans l’enfance, on a côtoyé les Léopards ou les Dauphins, on a connu les premiers émois amoureux à l’adolescence, on est revenu en couple et peut-être qu’un jour nos enfants (et petits-enfants) reproduiront le même schéma. A La Baule, il y a cette mythique et interminable plage qui a classé la station parmi les plus belles baies du monde. Une étendue bleue et salée mais aussi une architecture éclectique pour vous laisser rêver … Nonchalantes, gardant jalousement leurs souvenirs de famille, les villas classées jalonnent les avenues, ruelles et impasses, offrant à travers les pins magnifiques qui parent leurs jardins, une élégance atypique. Cette beauté se traduit aussi dans la gastronomie : qu’ils soient sucrés ou salés, petits poissons ou légumes de saison, sucette de notre enfance ou fruit de nos envies, c’est décidé, la balance ne sera pas du voyage … et ces vacances seront celles de tous les plaisirs.

LA BAULE, UN ART DE VIVRE

LA BAULE, UN ART DE VIVRE
44500, LA BAULE-ESCOUBLAC
France
Itinéraire
plage-de-la-baule-1183009
plage-de-la-baule-1183010
polo-sur-la-plage-de-la-baule-1183011
gare-ferroviaire-de-la-baule-1183012
plage-de-la-baule-1183014
vue-aerienne-baie-de-la-baule-1183015
place-du-marechal-leclerc-la-baule-1183016
plage-de-la-baule-1183017
remblai-de-la-baule-1183018
villa-de-la-baule-1183019
villa-de-la-baule-1183020
villa-de-la-baule-1183021
villa-de-la-baule-1183022