Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

6 châteaux de la Loire à visiter autour de Blois

Voici 6 châteaux de la Loire à visiter autour de Blois. Entre Loire et Sologne, chacun d’eux, petit ou grand, vous raconte son histoire souvent étroitement liée à l’Histoire de France !

Le Château royal de Blois

Vous voilà prêt à visiter des châteaux de la Loire autour de Blois, alors autant commencer par celui...de Blois bien sûr ! Situé en plein centre-ville, il offre une vue panoramique sur la Loire et la forêt de Chambord.

Avec 7 rois et 10 reines de France, le château royal de Blois est LE château royal par excellence ! Anne de Bretagne, Louis XII, Catherine de Médicis, François Ier, Henri II, Louis XII...Tous ces grands illustres y ont laissé leurs traces ! Un porc-épic par-ci, une salamandre par-là, une hermine ici...Visiter le château royal de Blois, c’est un vrai jeu de piste !  

Alors on y va ! Une fois passé le porche, placez-vous au centre de la cour royale, faites un tour sur vous-même, lentement, et prenez le temps d’observer chaque bâtiment...Voilà ! Vous venez de traverser 5 siècles d’histoire : le Moyen-Âge sur la partie gauche, le XVe siècle avec l’aile gothique derrière vous, la Renaissance sur votre droite avec le splendide escalier d’apparat et le XVIIe siècle avec l’aile classique, face à vous. Impressionnant, non ?

Le Château royal de Blois en 2020 :
Ah, si François Ier avait su que 5 siècles plus tard, on visiterait son château avec une tablette numérique et que l’on pourrait si facilement s’immiscer dans son quotidien ! 15 salles du château royal de Blois ont été reconstituées en 3D et permettent aux visiteurs munis de l’Histopad de manipuler, grâce à la réalité virtuelle, des objets historiques à 360°, et de revivre les temps forts de l’Histoire. Une visite 100% immersive !
 

Le Château de Chambord

La meilleure façon de comprendre la démesure de ce château est d’y arriver à vélo. Vous pédalerez à travers une immense forêt, dans laquelle vous croiserez peut-être chevreuil, biche, cerf ou sanglier. Et soudain, il surgira de la forêt et se dressera devant vous, dans toute sa splendeur : le Château de Chambord, l’un des châteaux de la Loire à visiter absolument autour de Blois !  

Il est né de la lubie d’un roi passionné de chasse, qui rêvait d’un grand domaine pour pouvoir s’offrir de belles parties de chasse et impressionner ses ennemis. François Ier l’a voulu ici, dans cette immense forêt de la taille de Paris intra-muros, et sur un sol marécageux. Même si le Roi n’y a passé en tout et pour tout qu’une quinzaine de jours, le Château de Chambord est à la fois un projet démesuré et une prouesse architecturale, avec 426 pièces, 365 fenêtres, 282 cheminées, et un mur de 32 kilomètres de long qui ferme le parc de 5440 hectares... On n’oublie pas de citer son fameux escalier à double-révolution, qui fait tant jaser. L’histoire raconte qu’un certain Léonard de Vinci l’aurait imaginé...vrai ou faux, on ne sait pas !

Le Château de Chambord en 2020 :
Besoin de grand air ? Louez des vélos et partez découvrir la superbe forêt domaniale qui entoure le château de Chambord, tous les itinéraires sont balisés et...plats ! Si le sport n’est pas votre tasse de thé, optez plutôt pour un safari dans un véhicule tout terrain, en compagnie d’un guide nature qui vous partagera ses précieuses connaissances sur la gestion de la flore et de la faune sauvage du parc.  

Et si votre cœur penche pour les jardins, prenez le temps de découvrir les jardins à la française recréés au pied du château, ou le potager en permaculture développé en 2019. En réservant à l’avance, vous pourrez même repartir avec un panier de légumes ! Voilà de quoi préparer une soupe des plus royales !
 

Le Château de Cheverny

Aucune trace de Roi de France dans ce château de la Loire à visiter autour de Blois. La Chambre du Roi, richement décorée, n’a d’ailleurs accueilli aucun Roi. Non, les illustres personnages de ce château seraient en fait plutôt des personnages de bande dessinée. Tintin, Milou, le capitaine Haddock, Dupont et Dupond, le professeur Tournesol... Et oui, car c’est le Château de Cheverny qui a inspiré le dessinateur Hergé pour le Château de Moulinsart.

Vous vous souvenez de la fameuse marche cassée du château de Moulinsart, sur laquelle trébuche toujours le Capitaine Haddock ? Lors de votre visite du château de Cheverny, regardez-bien si celle-ci existe vraiment !  

Le Château de Moulinsart est une belle propriété qui appartient à la famille des Marquis de Vibraye depuis plus de 600 ans. La visite vous conduit dans les différentes pièces - meublées et chauffées - du château, qui abritent une très belle collection de mobiliers et objets uniques. Vous pourrez même y voir la robe que portait la Marquise lors de son mariage en 1994 !

Le Château de Cheverny en 2020 :
La propriété est très vaste, et au-delà du château de Cheverny, il faut impérativement découvrir le parc ! Perdez-vous dans le labyrinthe végétal, amusez-vous à reconnaître les légumes et herbes aromatiques du potager, émerveillez-vous devant les bandeaux de tulipes au printemps, déambulez au milieu de sequoias et cèdres centenaires puis embarquez à bord d’un petit bateau électrique pour une promenade sur l’eau des plus romantiques ! Pour terminer la balade, offrez-vous un moment de gourmandise à l’Orangerie où glaces, sorbets et pâtisseries vous attendent !
 

Le Château de Villesavin

Entre Chambord et Cheverny, voici la “cabane de chantier de Chambord” ! On aurait tendance à passer devant sans s’y arrêter, et c’est une grande erreur, car le Château de Villesavin est aussi un Château de la Loire à visiter absolument autour de Blois.  

Le château de Villesavin a été construit au XVIe siècle pour Jean Le Breton, gouverneur des travaux de Chambord pour François Ier, afin de lui permettre de suivre l’évolution de la construction du château de Chambord. Il appartient aujourd’hui à la famille De Sparre depuis 3 générations.

Lors de la visite, attardez-vous surtout sur le colombier, témoin fort de l’histoire du site, la vasque en marbre de Carrare du XVIe siècle au milieu de la Cour d’honneur, et les fresques murales de la chapelle restaurées en 2015. La visite vous mènera ensuite au musée du mariage avec une impressionnante collection de globes et de couronnes de mariage -plus de 350 modèles exposés- ainsi que des costumes et robes de mariées de différentes époques.

Le Château de Villesavin en 2020 :
Si l’attention de vos enfants est limitée sur le thème du mariage, amenez-les dans le parc et dans les écuries ! La ferme des petits les y attend, un sac de pain leur sera remis pour qu’ils puissent donner à manger aux animaux. Ânes, moutons, vaches, chèvres, lapins...un vrai salon de l’agriculture à taille humaine, et en pleine nature !  

Direction les écuries pour découvrir la collection de voitures hippomobiles, des voitures du XIXe siècle également appelées calèches, et plus curieux, la collection de voitures d’enfants tirées par des chèvres, moutons ou même chiens ! Vos petits marmots se projetteront forcément !

Et s’ils ont encore de l’énergie, les propriétaires ont aussi prévu une chasse au trésor ainsi qu’un parcours de jeu à la recherche du fantôme de Villesavin !   
 
 

Le Château de Talcy

Amis du romantisme, ce site est pour vous ! Le Château de Talcy est un petit bijou dans un magnifique écrin de verdure et un château de la Loire à visiter autour de Blois !

Si je vous dis “Mignonne, allons voir si la rose...”, vous me dites “Ronsard”, et vous avez raison. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que le poète a rédigé sa prose pour Cassandre, cette Mignonne qui n’est autre que la fille du propriétaire du Château de Talcy, et qu’il a rencontrée lors d’un bal organisé en 1545 au Château de Blois. Le pouvoir de séduction des femmes de la famille est tel que la nièce de Cassandre, Diane, inspira, elle aussi, un autre nom de la poésie française, Agrippa d’Aubigné.  

Les vers de ces poètes résonnent encore aujourd’hui au Château de Talcy, et les roses qui ornent le puits à colonne dans la cour font merveilleusement écho au poème de Ronsard.

Le Château de Talcy en 2020 :
Le Château de Talcy, c’est aussi un jardin classé jardin remarquable. Un jardin nourricier, car on y retrouve ici une collection d’arbres fruitiers joliment arrangés. Les variétés anciennes de pommes et de poires sont cultivées sous formes palissées, et c’est ce qui leur donne tour leur charme. Le verger étant classé conservatoire de fruits anciens, les jardiniers y cultivent des variétés fruitières de l’époque : prunes, nèfles, cassis, groseilles, vignes, cerises, noix...  

Cette année, on s’y promène, on s’émerveille, on s’y ressource, et on y récite...les vers de Ronsard, bien évidemment !
 

Château de Beauregard

Trait pour trait, à partir d’un portrait... Si vous la connaissez, la chanson de Calogero vous restera forcément en tête dans ce château de la Loire à visiter autour de Blois. Le Château de Beauregard est en effet célèbre pour sa galerie de...portraits !

Pas moins de 327 portraits, collectionnés par 3 générations de propriétaires au XVIIe siècle, composent la célèbre Galerie des Portraits du château de Beauregard. Il s’agit d’ailleurs de la collection la plus complète et la plus exhaustive conservée à ce jour. Cette galerie est un véritable manuel d’histoire, elle retrace l’Histoire de France et illustre la construction de l’Europe. Elle permet aussi d’observer l’évolution de l’art du portrait au fil des siècles, des costumes, attributs et représentations.  

Le Château de Beauregard en 2020 :
Des portraits, il y en a donc partout, même jusque dans le jardin de 40 hectares qui entoure le château ! Le Jardin des portraits a été imaginé par le paysagiste Gilles Clément, à qui l’on doit notamment aussi le parc André Citroën ou le jardin des arts premiers du Quai Branly. Douze chambres de charmille de douze couleurs différentes racontent ainsi l’Histoire de façon implicite en rappelant les panneaux des règnes évoqués dans la Galerie des Portraits.

Et pour continuer dans la même lignée, le château accueille depuis 2012 le Festival international du Portrait... animalier !