Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Trésor caché : Le salon oriental

Chaque château cache son propre trésor, celui de Villandry vient d’Orient, il a la taille d’un plafond et des allures de palais mauresque. Le Salon oriental est ainsi coiffé par une coupole de style mudéjar qui rajoute à son charme une marqueterie exotique.

On traverse les pièces du rez-de-chaussée bercé par la décoration à la française quand arrivé à l'extrémité de l’aile Nord-Est se dévoile une surprise, un salon oriental ! La pièce doit sa superbe à son plafond de style mudéjar, typique de l'art hispano-mauresque. Cette coupole à caissons provient du palais des ducs de Maqueda, construit au XVe siècle à Tolède. Il fut démantelé en 1905, c’est alors que Joachim Carvallo acquiert une partie de son plafond. Composé de 3600 pièces en bois, il fallut un an de travail pour le reconstituer à Villandry. Le plafond fut sculpté par des artisans maures pour le compte d'espagnols catholiques, le mélange de coquilles Saint-Jacques, cordes franciscaines et étoiles arabes à huit pointes attestent du syncrétisme de l’époque. 

Cette petite merveille est mise en valeur par le dénuement de la pièce qui n’expose rien d’autre que des tableaux ayant appartenu au Marquis de Castellane. Ces toiles représentent quatre scènes de vie de la « porte ottomane », l’actuelle Turquie, et rappellent la carrière diplomatique du Marquis de Castellane, ambassadeur de France auprès du sultan pour le compte de Louis XV
Les hébergements à proximité
Vous êtes plutôt hôtel, chambre d'hôtes, camping, gîte, roulotte...? Découvrez toutes nos idées d’hébergements pour votre séjour en Val de Loire.