Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.
Impressionnante et captivante, la Cité royale de Loches est un précieux témoin de l’architecture militaire. Plus de mille ans d’histoire sont gravés dans ses lourdes pierres qui ont abrité et protégé d’illustres personnages. Des chevaliers aux grandes dames en passant par les rois de France, la cité a vu défiler autant de personnalités que d’épisodes marquants qui, avec le temps, sont devenus nos légendes. Pénétrez dans la cité par la Porte Royale et laissez-vous conter ses épopées.
À la vue de ce gigantesque ensemble, on se sent comme propulsé dans des temps anciens où l’épée faisait justice, le roi l’autorité et les femmes l’influence. Chef-d’œuvre de l’architecture militaire et témoin des ballets de la Renaissance, la Cité royale de Loches est l’un des monuments les plus impressionnants du Val de Loire.

L’histoire de Loches commence vers l’an mil avec le belliqueux comte d’Anjou, Foulques Nerra, qui édifia un donjon de 36 mètres, au sommet de cet éperon rocheux. Alerté du moindre danger grâce à cette position stratégique, le donjon servait de résidence pour le comte lors de ses passages dans la région. Au fil du temps, l’on renforça ses fonctions défensives à force de remparts, de tours, de meurtrières et de mâchicoulis. Le donjon de Loches est aujourd’hui l’un des ensembles les mieux conservés de l’époque romane.

Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste s’y opposeront à la fin du XIIe siècle avant que Saint-Louis donne à Loches le statut de ville royale en 1249. Un premier corps de logis sera édifié au XIVe siècle, par le duc Louis d’Anjou qui conservera la Tour de guet, renommée ensuite Tour Agnès Sorel. La bâtisse conserve encore les stigmates de sa fonction défensive, absolument nécessaire en ces temps de guerre.

C'est dans ce logis que Jeanne d'Arc rencontra Charles VII et le persuada d’aller se faire sacrer roi à Reims. Le nouveau roi y abritera également ses amours avec la belle Agnès Sorel, dont le tombeau demeure à la collégiale Saint-Ours, érigée dans l’enceinte entre le XIe et le XIIe siècle. L’édifice reste une splendeur d’art roman, son portail polychrome est sculpté de personnages et d'animaux appartenant au bestiaire du Moyen Âge.

La guerre de Cent Ans étant terminée, Louis XI transforma la forteresse royale en prison d’État. Les cages de fer renfermèrent des prisonniers politiques de haut rang tels Jean d’Alençon, Philippe de Commynes, le cardinal Jean de la Balue ou Ludovic Sforza.

Au XVe siècle, le logis sera agrandi par Charles VIII puis Louis XII, ils gratifieront l'ensemble d'un second logis annonçant déjà le style Renaissance. Ces deux rois furent les époux d’une seule reine, Anne de Bretagne, qui marqua de son sceau la cité en faisant construire un oratoire dans le style gothique flamboyant. Tous ces édifices sont ouverts à la visite, il vous faudra passer la porte royale et traverser les jardins médiévaux pour aller de l’un à l’autre et vivre une épopée qui couvre près de mille ans d’histoire.
Incontournable

La Cité royale

La Cité royale de Loches est un ensemble patrimonial unique en France qui s’est bâti au fil de cinq siècles d’histoire.
Lire la suite
Trésor caché

Art carcéral

Les pierres du donjon portent les témoignages des personnes emprisonnées dans ce qui fut une prison d’État.
Lire la suite
Insolite

Les Dames de Loches

Cet imposant château au cœur de pierre s’est laissé attendrir par la présence de trois grandes dames de l’histoire : Jeanne d’Arc, Agnès Sorel et Anne de Bretagne.
Lire la suite
Quoi de neuf au château ?
Informations pratiques

CITE ROYALE DE LOCHES

Cité royale de Loches
7 mail du Donjon
37600, LOCHES
France
Fermé en ce moment
+ Tous les horaires
+ Tous les tarifs
à partir de 8.5€ / personne
Démarche d'excellence grands sitesAccueil Vélo
Qu'y a-t-il à voir autour ?
Comment venir ?
Loches se trouve à 50 min des gares de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps, toutes deux desservies depuis Paris-Montparnasse en environ 1 heure. Des bus et un TER vous mènent jusqu’à Loches en 1 heure de temps. Les autoroutes A10 et  A85 permettent d’accéder au château. Compter 2h30 depuis Paris. L’aéroport de Tours assure les liaisons avec le Portugal, l’Irlande, la Grande-Bretagne et le Maroc.

Votre itinéraire

A découvrir autour de la Cité royale de Loches
27 minutes + Y aller
1 heure 7 min + Y aller
36 minutes + Y aller
1 heure 55 min + Y aller
35 minutes + Y aller
1 heure 39 min + Y aller