Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

500 ans de Renaissance(S] : S’inspirer du vivant : Le biomimétisme de Léonard de Vinci à nos jours

Du 1er juillet au 31 août, Romorantin-Lanthenay accueille une exposition dédiée aux travaux de Léonard de Vinci autour du biomimétisme. L’occasion de découvrir toute l’étendue des recherches de Léonard en lien avec la nature.

Léonard de Vinci et le biomimétisme

A la Renaissance, les ingénieurs prenaient comme exemple le vivant pour créer et inventer. Ils étaient alors persuadés que l’imitation de la nature et des créatures naturelles qu’elle abritait les aideraient à trouver des solutions techniques à leurs questionnements.
 
Léonard de Vinci était l’un des précurseurs de cette science nouvelle nommée « biomimétisme ». Le génie italien observait avec attention la nature qui l’entourait. Il disait d’ailleurs « Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur ». L’exposition « S’inspirer du vivant : Le biomimétisme de Léonard de Vinci à nos jours » présentée à La Fabrique Normant à Romorantin –  ville où Léonard avait envisagé de créer sa cité idéale - révèlera à ses visiteurs, l’histoire et les grands principes du biomimétisme.
  
Organisée autour des travaux et des inventions de Léonard de Vinci, cette exposition présentera les différentes sources d’inspiration de Léonard et les inventions qui en ont découlées. Elle mettra plus particulièrement en lumière son profil d’ingénieur et de technicien. Particulièrement passionné par le vol des oiseaux, Léonard après les avoir longtemps observé, a inventé de nombreuses machines destinées à voler.

Léonard de Vinci, le précurseur

Au fil de la visite, on pourra ainsi admirer plusieurs maquettes géantes de machines conçues par le maître italien. L’ornithoptère, l’aile volante, la soucoupe à 4 ailes ou encore le lion mécanique démontreront toute l’importance des recherches de Léonard de Vinci et de sa fine observation de la nature.
 
Si le vivant est important, la matière l’est tout autant. Là encore, Léonard s’est en son temps inspiré de ses observations pour ses inventions. C’est ainsi que les membranes du poisson volant lui ont permis d’imaginer des palmes de plongée ! De nos jours, au travers de leurs études de nombreux chercheurs observent à leur tour la nature afin d’imaginer des matériaux biologiques performants avec pour objectifs d’améliorer et de faciliter la vie des Hommes. C’est ainsi que la peau de requin ou la structure des alvéoles des ruches d’abeille sont autant de pistes de réflexion pour concevoir de nouveaux matériaux innovants !
 
Au fil de l’exposition, il sera également possible d’observer de nombreux robots imitant les reptiles, les oiseaux ou encore les poissons. Cette exposition consacrée au biomimétisme depuis l’époque de la Renaissance à nos jours, sera aussi l’occasion de découvrir les créations d’artistes contemporains directement inspirées du biomimétisme comme Theo Jansen, inventeur d’un bestiaire éolien, François Schuiten, auteur de la série BD des Cités Obscures ou François Delarozière, Compagnie la Machine, éléphant géant de Nantes et minotaure de Toulouse.

Pratique :
Exposition S’inspirer du vivant : Le biomimétisme de Léonard de Vinci à nos jours
Du 1er juillet au 31 août 2019
Fabrique Normant – 41200 Romorantin-Lanthenay
 
Retrouvez tout le programme des 500 ans de Renaissance(S] en Centre-Val de Loire sur www.vivadavinci2019.fr