Fermer
www.valdeloire-france.com utilise des cookies pour optimiser votre expérience sur ce site.
En navigant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

Des nouveautés au ZooParc de Beauval !

Au printemps, les nouveautés fleurissent au ZooParc de Beauval ! Une télécabine vous transporte d’un continent à un autre et des Diables de Tasmanie s’y installent ! Dépaysement garanti, faites le tour du monde en une journée ou plus !

En 2019 : découvrez la télécabine « Le Nuage de Beauval »

À partir du 30 mars, vous pourrez emprunter la nouvelle télécabine du Zoo de Beauval, au nom évocateur : « Le Nuage de Beauval ». Premier zoo d’Europe à accueillir des cabines au sol vitré mais aussi premier zoo de France à posséder une télécabine, le ZooParc de Beauval vous propose une visite totalement innovante.

Cette télécabine vous permettra de relier deux points stratégiques du Zoo de Beauval : la zone des éléphants, non loin des pandas, avec celle des lions, qui se situent à l’opposé l’une de l’autre. A plus de 35 mètres au-dessus du sol, découvrez le parc et ses animaux comme vous ne les avez jamais vus ! La télécabine « Le Nuage de Beauval » survole le parc de part en part sur 800 mètres et permet une vision à 360°! Pour les plus téméraires, des cabines au sol vitré permettent de ne rien manquer du spectacle qui s’offre sous vos pieds !

Les 24 cabines, de 8 places chacune, vous transportent en douceur de l’Afrique à l’Asie et inversement. En plus d’offrir une nouvelle vision sur le ZooParc, « Le Nuage de Beauval » est un facilitateur de visite, notamment pour les personnes à mobilité réduite.
Moyen de transport silencieux car 100 % électrique, la télécabine allie ainsi le côté pratique et le côté écologique tout en respectant le bien-être des animaux.

Le transport en télécabine est inclus dans le prix d’entrée du Zoo de Beauval. Vous trouverez les gares près de la terre des lions et des pandas.
 
 
 

Les Diables de Tasmanie arrivent au ZooParc de Beauval !

A partir du printemps 2019, vous pourrez découvrir les Diables de Tasmanie au Zoo de Beauval. Beauval est le seul zoo français à accueillir cette espèce très peu représentée dans les parcs zoologiques d’Europe.

Ce petit marsupial endémique de l’île qui porte son nom, au large de l’Australie, est entouré de légendes. Avec son allure trapue, ce mammifère n’est pas plus grand qu’un petit chien mais a pourtant la fougue de certains ! Le Diable de Tasmanie n’a pas le physique de son nom qu’il doit au cri effrayant qu’il pousse pour faire fuir ses adversaires. Les premiers à avoir entendu ce bruit l’ont immédiatement assimilé au Diable. Il faut dire que son cri plaintif et rauque a de quoi impressionner même le plus téméraire des explorateurs !

Le ZooParc de Beauval accueille cet animal emblématique dans le cadre d’un programme d’élevage européen. Décimée ces 10 dernières années par une maladie particulièrement contagieuse, l’Australie a mis au point un programme visant à sauver cette espèce. Pour cela des animaux non porteurs de la maladie ont été placés dans une zone protégée de Tasmanie. D’autres ont été accueillis dans quatre parcs zoologiques européens. En parallèle à ce programme, la recherche d’un vaccin est en cours. A terme, les Diables de Tasmanie et leur descendance devraient retrouver leur terre d’origine.

Deux nouvelles deux bonnes raisons de visiter le ZooParc de Beauval !