Exposition : Le Saint Jérôme de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé

Du 10 juin au 20 septembre 2022, venez découvrir au Château du Clos Lucé, l’exposition consacrée au Saint Jérôme, le chef d’œuvre inachevé de Léonard de Vinci. Partez à la rencontre de cette œuvre entourée de mystère. 
 

Le château du Clos Lucé  

Ce lieu, chargé d’histoire, fut la dernière demeure du génie de la Renaissance Léonard de Vinci. Aujourd’hui, le château du Clos Lucé fait vivre sa mémoire en présentant au public ses multiples travaux, ses ambitieux projets et ses œuvres d’art. Des expositions temporaires consacrées à ses œuvres ou à une partie de sa vie sont régulièrement organisées au sein du château.  

L’exposition-évènement : Le Saint Jérôme de Léonard de Vinci. Un chef d’œuvre inachevé  

En 2022, c’est une exposition événement autour de l’œuvre du Saint Jérôme de Léonard de Vinci qui vous est proposée au château du Clos Lucé. Prêt exceptionnel des Musées du Vatican, vous découvrirez ce tableau au cœur du Parc Leonardo da Vinci, dans un espace dédié de la Halle muséographique. Cette exposition exceptionnelle sera enrichie par des pièces issues des collections du château du Clos Lucé. Vous pourrez notamment admirer une gravure du Saint Jérôme réalisée par Albrecht Dürer ainsi qu’une Vulgate, une Bible traduite en latin et imprimée à Lyon en 1511. 

L'histoire de l’œuvre 

Le Saint Jérôme qui ne fut jamais terminé mêle donc dessin et peinture, ce qui permet d’analyser les techniques de réalisation de l’artiste. Son aspect inachevé a sûrement contribué à créer le mystère qui l’entoure. De plus, si l’authenticité de cette œuvre n’a jamais été contestée, notamment grâce aux empreintes retrouvées, la datation, le commanditaire ou bien sa provenance ne sont toujours pas connus de façon certaine.  

Le Saint Jérôme 

Érudit du IVe siècle, Saint Jérôme fut le traducteur de la Bible du grec et de l’hébreu en latin. Cet homme, qui incarnait à l’époque l’union de la religion et de l’humanisme intellectuel, était un sujet très populaire et fut représenté par nombre d’artistes à l’époque de la Renaissance. Mais s’il était généralement représenté en Père de l’Église, habillé d’un manteau de cardinal, barbu et penché sur la Bible, Léonard de Vinci a choisi de rompre avec la tradition. Dans son chef d’œuvre, il le représente dépouillé de ses attributs habituels. Il apparaît alors imberbe, vêtu de haillons et sans le livre sacré. Léonard de Vinci a ainsi pu peindre des émotions comme il aimait le faire et donner à son tableau une dimension psychologique. 

Informations pratiques  

Retrouvez cette exposition-événement du 10 juin au 20 septembre 2022 au château du Clos Lucé.