Partez explorer nos plus beaux villages troglodytiques

Nos villages troglodytiques sont adossés aux coteaux de nos cours d’eau. De la vallée de la Loire à la vallée du Loir ou de la vallée du Cher à la vallée de l’Indre, partez explorer ces pépites insolites ! 

5 choses que vous ne savez peut-être pas sur les caves et habitations troglodytiques : 

  • Elles ont été creusées pour en extraire la pierre de tuffeau utilisée pour construire les châteaux de la Loire 
  • Transformées en habitations, on les appelle “caves demeurantes”  
  • Qu’il fasse chaud ou froid à l’extérieur, les températures y sont constantes et oscillent entre 14° et 18°. Ainsi, on y profite d’une agréable fraîcheur l’été et de températures douces en hiver 
  • On appelle troglodytes les personnes qui vivent dans les troglos 
  • Elles sont idéales pour cultiver les champignons ou y élever les vins... du Val de Loire bien sûr ! 

Les villages troglodytiques à ne pas manquer 

Dans la vallée du Loir, Trôo est assurément l’un des plus beaux villages troglodytiques du Val de Loire.  Terrasses, escaliers, sentiers, grottes... laisser vos pas vous guider à la découverte de ce pittoresque village qui fait désormais partie des “Petites Cités de Caractère”. Parmi les visites proposées, vous pourrez découvrir la Cave Yucca. Avec ses six pièces, cette ancienne maison troglodytique, meublée comme au début du XXème siècle, retrace le mode de vie de l’époque et offre une vue exceptionnelle sur la vallée environnante.  

Pour ne rien manquer du village et en apprendre davantage sur les us et coutumes de la vie dans un village troglodytique, suivez la visite guidée en compagnie d’un bénévole passionné. 
 


A un peu moins de 10 km de Trôo, Lavardin, inscrit parmi « Les Plus Beaux Villages de France » dévoile lui aussi de nombreuses habitations troglodytiques. Vous les découvrirez en suivant le sentier panoramique de la « Rotte aux Biques ». Cet ancien passage utilisé pour conduire les chèvres passe devant de nombreuses caves et habitats troglodytiques. Partez aussi à l’assaut des ruines du château de Lavardin et poussez les portes de l’église Saint-Genest pour admirer les fresques du XIIème siècle. 

Direction la vallée de l’Indre pour découvrir le village troglodytique de Villaines-les-Rochers. Capitale de la vannerie, c’est principalement dans des caves et habitations troglodytiques, souvent reconverties en ateliers, qu’on y tresse l’osier. Chaque année, en juin, « Les journées des troglos » sont l’occasion de pénétrer dans les habitations troglodytiques dont les propriétaires vous ouvrent les portes.  

Fermes troglodytiques, magnanerie et caves champignonnières 

Dans la vallée de l’Indre toujours, à Azay-le-Rideau, la Vallée troglodytique des Goupillières est un ensemble de trois fermes troglodytiques  creusées dans le tuffeau. Du puits au four à pain, des étables aux habitations, vous découvrirez la vie des paysans qui vivaient là dès le Moyen Age et jusqu’au XIXème siècle. Vous pourrez même descendre dans l’étonnant souterrain creusé dans la roche. C’est là que les habitants se réfugiaient lors d’attaques de brigands.  
 

On rejoint ensuite la vallée du Cher où les habitats et caves troglodytiques sont également nombreux. A Bourré, village troglodytique, vous découvrirez les multiples usages des caves creusées dans le tuffeau. Entrez dans l’univers étonnant du site troglodytique de La Magnanerie. Vous y apprendrez comment y étaient élevés les vers à soie après que Louis XI fit créer à Tours la première manufacture royale de soie, en 1470. 

A la Cave champignonnière des Roches, on vous expliquera comment sont cultivés les champignons de Paris, pieds bleus, shii také et autres pleurotes… Et pourquoi les températures constantes qui règnent dans ces galeries à 50 mètres sous terre se prêtent parfaitement à leur culture. Quant à la Ville souterraine, elle vous fera découvrir la vie des perriers et tailleurs de pierre qui travaillaient à extraire la pierre de tuffeau de ces galeries. 
 

Caves viticoles dans les villages troglodytiques 

Toujours à Montrichard, tentez l’expérience Troglo Degusto au Domaine des Tabourelles. Vous vous immergerez à travers plus de 1000 ans d’histoire le temps d’une balade de deux heures, qui se terminera par une dégustation des vins du domaine. 

Les Caves Monmousseau vous emmènent à travers un dédale de 15 km de galeries creusées dans la pierre de tuffeau. C’est dans cette atmosphère propice que sont élevés vins tranquilles et vins de fines bulles. Un parcours en lumière présente les châteaux de la Loire sous un angle inédit. 
 

Rejoignez les bords de Loire pour découvrir d’autres jolis villages troglodytiques. Promenez-vous à Montlouis-sur-Loire, Vouvray, Rochecorbon ou Amboise. Au fil de vos balades vous découvrirez de nombreuses maisons et caves troglodytiques. Ces dernières sont ouvertes à la visite. Une bonne occasion pour découvrir ces vins réputés.  

En voici quelques-unes :   

Dormir dans un hébergement  troglodytique 

Vous êtes tombé sous le charme de nos plus beaux villages troglodytiques ? Cerise sur le troglo, vous pouvez même y passer la nuit ! Voici une petite sélection d’hôtels, gîtes et chambres d’hôtes troglodytiques parmi tous ceux qui vous accueillent entre leurs murs de tuffeau :